La réflexivité

D’après le sociologue Alvin WARD GOULDNER, la réflexivité est la « propriété qui consiste à pouvoir réfléchir sur soi-même ».

Depuis quelques années, j’ai appris à rompre avec mes mécanismes habituels d’interprétation et de m’arreter régulièrement à faire le point.

Qu’est ce qui se passe bien ? Qu’est ce qui grince ? Qu’est ce qui se passe en moi ? Quelles sont mes émotions ? Quelles sont les réactions des autres ? En identifiant tous ces éléments en présence, en distinguant les émotions et les faits, j’ai été en mesure de prendre de la distance non sans tourments. 

Ces moments d’introspection et d’analyses m’ont permis de mettre à jour mes mécanismes internes, mes automatismes.

C’est là un des plus grands apprentissages ! une occasion de déranger mes croyances et mes représentations pour m’ouvrir à de nouvelles manières de voir et d’appréhender le monde qui m’entoure.

Je me suis reconnectée à des évènements passés et je les ai revisités avec de la distance, j’ai pris conscience de ma part de responsabilités sur les événements.

Le développement de la réflexivité fera partie de ma vie dès à présent sur trois axes :

  • Sur ma pratique professionnelle
  • Sur mon histoire de vie
  • Sur mes comportements, mes émotions

Et pour vous? à quel moment vous autorisez vous à être réflexif?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *